top of page

Mieux comprendre les acouphènes

 



Acouphènes subjectifs et troubles auditifs
Mieux comprendre les acouphènes

Qu’est-ce qu’un acouphène ?


L’acouphène est une sensation auditive qui apparait en l’absence de toute stimulation sonore extérieure. Cela signifie que la personne qui souffre d’acouphènes subjectif est la seule personne qui entend ces bruits, mais elle peut les décrire précisément : localisation, intensité, fréquence, timbre …


L’acouphène peut se matérialiser par des sifflements, des grésillements, des bourdonnements , des chuintements, des cliquetis...

Il peut être ressenti dans une seule oreille, ou dans les deux oreilles, voir dans la tête et survenir en permanence ou de manière temporaire.


Les acouphènes peuvent être vécus comme une expérience désagréable, voir devenir handicapants, entrainer une réelle détresse émotionnelle et impacter la qualité de vie. C’est la raison pour laquelle si vous souffrez d’acouphènes et que cela vous impacte au quotidien, il est important de faire appel à des compétences pluridisciplinaires, en commençant par aller voir un ORL. Cela permettra de faire les contrôles nécessaires et d’évacuer toute pathologie grave. Puis le sophrologue spécialisé peut vous aider à gérer les acouphènes au quotidien, et vous donner des outils pour gérer les crises en cas de besoin.


Les acouphènes sont-ils rares ?


Savez vous que de nombreuses personnes sont touchées par les acouphènes ? En effet, une méta analyse de 2022 a mis en évidence que 14,4% de la population mondiale était touché par les acouphènes. Cela concerne 740 millions de personnes dans le monde. En France, une personne sur 4 développe un acouphène, soit 16 millions de personnes.


Hommes ou femmes, jeunes ou séniors, tout le monde peut être touché par les acouphènes, même s’il existe un terrain génétique. Avez-vous remarqué par exemple que certains bébés sursautent déjà dès leur berceau au moindre bruit… ? Nous ne sommes donc pas tous égaux devant la sensibilité auditive !


Que faire quand on a des acouphènes ?


Avant tout, si vous avez des acouphènes, de l’hyperacousie ou des vertiges, vous devez contacter votre médecin orl qui pratiquera un examen complet et un bilan audiologique , il vérifiera qu’il n’y a pas de problème au niveau du tympan, d’inflammation ou bouchon de cérumen. Parfois votre médecin vous proposera de compléter ces examens avec un IRM pour évacuer tout problème grave.

 

L’acouphène est-il grave ?


Les personnes qui souffrent d’acouphène sont souvent très inquiètes, elles craignent une attaque, une tumeur cérébrale, des désordres mentaux, ou la surdité. Mais l’acouphène est rarement un symptôme qui annonce une pathologie grave. Quoi qu’il en soit, vous devez en premier lieu consulter votre médecin traitant, voir un ORL  pour un contrôle de votre audition.


Quel est l’origine des acouphènes ?


L’origine des acouphènes est encore mal comprise, il est souvent multifactoriel.

L’acouphène peut découler d’une cause locale, comme un bouchon de cérumen, ou les suites d’une otite.


Cela peut également faire suite à une atteinte de l’oreille interne, comme un traumatisme sonore, un neurinome du nerf cochléaire, ou la maladie de Ménière.


Des causes plus générales peuvent aussi entrainer des acouphènes, comme de l’hypertension, le diabète, le cholestérol, une inflammation de bas grade


Des causes plus mécaniques peuvent aussi entrainer des acouphènes, comme un problème d’articulation de la mâchoire, ou des cervicales, une toxicité à la suite de la prise d’un médicament, ou encore du bruxisme.


Le stress et les émotions intenses entrent également en ligne de compte dans le déclenchement de l’acouphène.


Mais quelque soit la ou les causes de l’acouphène, il existe des solutions pour gérer ce symptôme et retrouver une vie normale, mettre les acouphènes à distance et apprendre à gérer les crises.


Quels sont les types d’acouphènes ?


On distingue deux types d’acouphènes :

  • L’acouphènes subjectif touche lui environ 95% des acouphéniques, il entraine une perception de bruit perçu uniquement par la personne elle-même Le plus souvent les acouphènes subjectifs sont associés à une perte d’auditive.

  • L’acouphènes objectif est beaucoup plus rare, et touche environ 5% des acouphéniques. Il entraine une perception de bruit organique véritable, et enregistrable.

 

L’acouphène peut-il augmenter ?


L’acouphène ne peut pas augmenter ou diminuer, puisqu’il n’est pas perceptible … c’est la perception que vous en avez qui évolue.  Il n’y a aucune raison pour que l’acouphène se dégrade mais si vous êtes par exemple à une période dense, que vous êtes très stressé, il peut vous apparaitre beaucoup plus présent et désagréable. Grâce à un accompagnement spécifique je vous apprendrai à mettre l’acouphène à distance.

 

L’acouphène peut-il disparaitre ?


Bonne nouvelle, l’acouphène peut disparaitre, surtout si vous êtes accompagné avec la sophrologie. Ce n’est pas un objectif de l’accompagnement, mais cela arrive souvent, tout simplement parce que plus on prend de la distance par rapport à l’acouphène et plus il devient discret, allant même jusqu’à disparaitre… Mais il peut aussi réapparaitre à un période ou vous serez plus stressé. Et justement l’accompagnement en sophrologie vous donne les outils pour gérer ce type de situation et devenir autonome.

 

Existe-t-il un traitement contre les acouphènes ?


A ce jour il n’existe pas de traitement pour guérir des acouphènes. Toutefois votre ORL peut vous proposer un traitement local pour agir sur l’inflammation, un anxiolytique ou un antidépresseur ou vous proposer un appareillage.

 

La sophrologie spécifique acouphènes sera votre alliée en complément. Elle vous permettra de relâcher les tensions, d’apprendre à mettre les acouphènes à distance de manière à retrouver une vie normale, à retrouver un sommeil de qualité. Si vous devez être appareillé, cela vous permettra de mieux tolérer et Vous apprendrez également les outils qui vous permettront de gérer les crises d’acouphènes en cas de besoin et vous deviendrez autonome peu à peu, en 6 à 8 séances.

 

Quelles précautions prendre si un acouphène se déclare ?


  • Evitez l’exposition à des sons forts, et si nécessaire, portez des bouchons d’oreille de manière à mettre vos oreilles au repos.

  • Eviter de rester dans le silence total, si besoin, installer un bruit de fond à faible intensité

  • Ne vous isolez pas , continuez d’entretenir des relations sociales

  • Evitez de consommer de l’alcool car il exacerbe l’acouphène

  • Evitez également les excitants tels que le café, le coca, le thé

  • Avant votre rdv avec votre médecin, n’oubliez pas de préparer la liste des médicaments que vous prenez et vos ordonnances (certains médicaments peuvent entrainer des acouphènes)


14 vues0 commentaire

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page